< retour

JAGUAR occasion

48 résultats

Vous avez une voiture identique à vendre ?

déposer une annonce
  1. JAGUAR F-TYPE R 5.0 550 ch AWD coupé Gris JAGUAR F-TYPE R 5.0 550 ch AWD coupé Gris (essence)
    67 000 € 29 000 km 2015 Ile de France (75)
  2. JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Vert JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Vert (essence)
    89 000 € 1 km 1971 Var (83)
  3. JAGUAR S-TYPE 3.0i V6 berline Gris JAGUAR S-TYPE 3.0i V6 berline Gris (essence)
    5 990 € 204 100 km 2001 Dordogne (24)
  4. JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Rouge JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Rouge (essence)
    80 000 € 27 600 km 1969 Essonne (91)
  5. JAGUAR XJ40 2.9 Sovereign berline Vert JAGUAR XJ40 2.9 Sovereign berline Vert (essence)
    6 900 € 87 000 km 1988 Nord (59)
  6. JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Rouge JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Rouge (essence)
    95 300 € 95 142 km 1968 Pas-de-Calais (62)
  7. JAGUAR XK150 3.4 193ch cabriolet Blanc JAGUAR XK150 3.4 193ch cabriolet Blanc (essence)
    125 000 € 0 km 1959 Essonne (91)
  8. JAGUAR XK140 3.4 cabriolet Rouge JAGUAR XK140 3.4 cabriolet Rouge (essence)
    non renseigné 1 km 1956 Essonne (91)
  9. JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Rouge JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Rouge (essence)
    90 000 € 27 600 km 1969 Essonne (91)
  10. JAGUAR XJS 5.3 V12 H.E. cabriolet JAGUAR XJS 5.3 V12 H.E. cabriolet (essence)
    24 900 € 0 km 1989 Puy-de-Dôme (63)
  11. JAGUAR XJS V12 Lynx Eventer cabriolet Blanc JAGUAR XJS V12 Lynx Eventer cabriolet Blanc (essence)
    9 000 € 73 428 km 1985 Monaco
  12. JAGUAR TYPE E Série 1 4.2L coupé JAGUAR TYPE E Série 1 4.2L coupé (essence)
    149 000 € 0 km 1965 Essonne (91)
  13. JAGUAR XK140 3.4 coupé JAGUAR XK140 3.4 coupé (essence)
    non renseigné 0 km 1956 Essonne (91)
  14. JAGUAR XJR-S V12 suralimenté TWR Tom Walkinshaw Racing coupé Bleu JAGUAR XJR-S V12 suralimenté TWR Tom Walkinshaw Racing coupé Bleu (essence)
    75 000 € 35 000 km 1991 Andorre
  15. JAGUAR XJS 4.0 L6 coupé JAGUAR XJS 4.0 L6 coupé (essence)
    27 000 € 180 000 km 1995 Yvelines (78)
  16. JAGUAR XK120 ROADSTER cabriolet Bleu JAGUAR XK120 ROADSTER cabriolet Bleu (essence)
    110 000 € 0 km 1952 Essonne (91)
  17. JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Gris clair JAGUAR TYPE E Série 2 4.2L cabriolet Gris clair (essence)
    125 000 € 10 km 1970 Var (83)
  18. JAGUAR TYPE E Série 1 4.2L coupé Bordeaux JAGUAR TYPE E Série 1 4.2L coupé Bordeaux (essence)
    80 000 € 27 767 km 1968 Hauts-de-Seine (92)
  19. JAGUAR XJC V12 coupé Gris JAGUAR XJC V12 coupé Gris (essence)
    42 000 € 119 000 km 1975 Hauts-de-Seine (92)
  20. JAGUAR X-TYPE 2.5 V6 berline Vert JAGUAR X-TYPE 2.5 V6 berline Vert (essence)
    8 900 € 166 135 km 2005 Haute-Vienne (87)

Historique Jaguar

Fondée en 1922 à Blackpool (Angleterre) sous le nom de Swallow Sidecar Company par William Lyons et William Walmsley, deux passionnés de moto, cette marque de véhicules de luxe ne proposait à ses débuts que des side-cars. Ce n'est qu'en 1931, qu'elle produit sa première automobile, la SS1, et en 1935 que l'on voit apparaître le nom ainsi que l'emblème Jaguar. Tout cela à cause des initiales de la société (SS.C) évoquant un peu trop les escadrons de protection de l'armée allemande.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Jaguar travaille sur un nouveau moteur six cylindres. Pour en faire la promotion, elle construit le roadster Jaguar XK120 qui fait un triomphe au salon automobile de Londres en 1948. Avec ses 162 ch, cette Jaguar dépasse les 200 km/h.

La marque britannique connait alors ses heures de gloires en compétition notamment en gagnant sept fois les 24 Heures du Mans (entre 1950 et 1957) avec la Type C (dotée dès 1953 des premiers freins à disques), la Type D, la XJR-9 (1988) et la XJR-12 (1990). Dans les années 2000, après le rachat de l'écurie de Jackie Stewart, Jaguar ne remporte pas le même succès en F1.

Du côté des véhicules de série, entre 1961 et 1975, la mythique Jaguar Type E est produite à plus de 70 000 exemplaires tandis que le V12 et la boîte automatique font leur apparition sur la berline XJ12 avant d'équiper les coupés et cabriolets Jaguar XJS.

Toutefois, en 1966, la firme anglaise est reprise par British Motor Corporation pour être cédée dans les années 90 à la Ford Motor Compagny. A cause de la crise, le géant américain se sépare finalement de Jaguar revendue en 2008 à Tata Motors.

Depuis, le constructeur indien n'a de cesse de rajeunir la gamme des séries Jaguar XF, Jaguar XK et Jaguar XJ, avec notamment la récente Jaguar XJ75, tout en envisageant l'avenir de façon séduisante comme l'a prouvé le show car CX-75 (780 ch à propulsion hybride) exposé au Mondial de l'Automobile 2010 pour célébrer dignement les 75 ans du Jaguar.